Ce premier semestre de 2022 a été assez riche en ce qui concerne les films et séries. C’est le moment de faire le bilan des différentes sorties.

suggestion de soirée à la Réunion
fête du cinéma

Films Et Séries — Bilan Du Premier Semestre 2022

Ce premier semestre de 2022 a été assez riche en ce qui concerne les films et séries. C’est le moment de faire le bilan des différentes sorties.

Films Et Séries — Bilan Du Premier Semestre 2022

Ce premier semestre de 2022 a été assez riche en ce qui concerne les films et séries. C’est le moment de faire le bilan des différentes sorties.

Nos coups de cœur du premier semestre 2022 en matière de Films et Séries

 

Chaque année, le public a droit à des dizaines de films et de séries qui sont à première vue aussi intéressants les uns que les autres. 2022 n’échappe pas à cette tradition et à la fin de ce premier semestre, il est désormais temps de faire le point de ce qu’il ne fallait absolument pas manquer et de ce dont on pouvait se passer. Voici donc les tops et les flops de ces 6 premiers mois dans l’industrie cinématographique.

Les Films et leur Influence

Bien qu’il n’y ait, pour le moment, pas beaucoup de longs métrages iconiques sortis, on retrouve quand même quelques productions de qualité. Comme d’habitude, l’industrie cinématographique nous propose quelques œuvres inspirées d’autres domaines du divertissement, ou qui seront à leur tour d’inspiration pour la création de fanarts ou de jeux. Par exemple, si vous consultez une liste des meilleurs casinos français, vous trouverez des établissements en ligne francophones qui offrent plusieurs jeux de qualité inspirés de films iconiques. Le Parrain, Scarface ou encore Terminator font partie de ces films qui ont déjà eu droit à de belles adaptations, et il est temps de voir si les six premiers mois de 2022 nous ont donné des œuvres de ce calibre.

Uncharted

Uncharted est l’adaptation au cinéma de la franchise éponyme de jeu vidéo à succès. Considéré comme un préquel, ce long métrage vous fait suivre l’explorateur Nathan Drake, interprété par Tom Holland, et son mentor Victor Sullivan (Mark Wahlberg) dans une quête pour découvrir le trésor de Fernand Magellan. Nathan devra suivre les indices laissés par son frère Samuel afin de trouver un trésor convoité également par d’autres personnes. Bien qu’il y ait quelques imperfections, ce film est exactement ce à quoi on s’attend. De l’action, du rire, de la séduction, des effets spéciaux, ce film a ce qu’il faut pour ne pas décevoir les fans de la franchise. Pour le coup, on a ici droit à un film inspiré d’un jeu vidéo, qui a lui- même déjà inspiré des machines à sous comme « Rich Wilde and the Tome of Madness », « Rich Wilde and the Book of Dead » ou encore « Rich Wilde and the Wandering City ».

Everything Everywhere All at Once

C’est le film auquel personne ne s’attendait. Réalisé par les cinéastes Dan Kwan et Daniel Scheinert, ce long métrage est tout simplement une merveille. Dans Everything everywhere all at once, on découvre Evelyn Wang jouée par Michelle Yeoh, une immigrée chinoise qui vit aux États-Unis depuis longtemps et qui mène une vie plutôt calme en tant que patronne d’une buanderie à Los Angeles. Côté relation, Evelyn n’a pas de chance, son lien avec sa fille est catastrophique, son mari est sur le point de demander le divorce et son père n’a jamais approuvé ses choix. Un jour, en prenant l’ascenseur pour se rendre au bureau de la redoutable Deirdre Beaubeirdra, une perceptrice d’impôt qui demande des comptes, le comportement du mari d’Evelyn change brusquement et ce dernier lui demande de rentrer dans un placard afin qu’elle puisse entrer dans le multivers pour accomplir une mission dont dépend le sort du monde. Ce film est un manège enivrant qui ose tout et nous emmène dans tous les sens avec des passages psychédéliques et des gags outranciers. Everything everywhere all at once est un long métrage délirant et fou qui propose aussi d’incroyables scènes d’action aussi fantasques les unes que les autres. Le film contient de nombreuses références à des œuvres cultes comme Matrix, Ratatouille, Tigre et Dragon, l’Odyssée de l’espace, etc. La musique est de surcroît magnifique et elle vient sublimer les différentes scènes de combat.

Top Gun : Maverick

C’est le film qu’il fallait absolument regarder lors de ce premier semestre. Après bientôt 40 ans, le film emblématique Top Gun du regretté Tony Scott a enfin connu une suite. On y retrouve l’acteur américain Tom Cruise qui enfile à nouveau le costume de Pete « Maverick » Mitchell. Dans cette suite, Pete a décliné toutes les offres de promotion, car il souhaite toujours voler en tant que pilote d’essai. Cependant en raison d’une mission spéciale qu’aucun jeune diplômé ne peut pour le moment réussir, Iceman, ancien partenaire de Pete, lui demande de venir les former. Parmi ses jeunes se trouve le fils de Nick « Goose », ancien collègue de Pete décédé lors d’une de leurs missions. Top Gun : Maverick est tout simplement une pépite. Le film est divertissant, impressionnant et les cascades ainsi que les scènes de combat sont à couper le souffle. Le long métrage offre des hommages nostalgiques ainsi qu’une excellente bande-son originale. On retrouve aussi un casting qu’on connaît déjà avec Val Kilmer pourtant atteint d’un cancer à la gorge, Jennifer Connelly et de nouveaux visages avec Miles Teller, Glen Powell et Monica Barbaro. Le film est tout simplement une expérience cinématographique palpitante, et c’est sans surprise que Top Gun est l’un des plus gros succès au box-office américain du moment.

Séries

Le public a été gâté en ce qui concerne les séries. Plusieurs suites de séries qui étaient très attendues sont finalement sorties et elles en valent vraiment la peine.

Stranger Things

Sortie en 2016, la série Stranger Things créée par les frères Matt et Ross Duffer et disponible sur Netflix a été un véritable succès à sa sortie. Depuis, chaque saison est impatiemment attendue par le public. Trois ans après la sortie de la saison 3, la saison 4 a débarqué sur la plateforme Netflix et les critiques sont tous d’accord, c’est une vraie réussite. Stranger Things nous emmène dans ma ville fictive d’Hawkins en Indiana. Après la disparition d’un petit garçon du nom de Bill, ses amis partiront à sa recherche et tomberont sur une fille du nom de 11 (Eleven) qui possède des superpouvoirs. La découverte de 11 et les différents mystères qui l’entourent changeront à jamais la ville de Hawkins. Dans cette saison 4, on a droit à des morts affreuses, des visions glaciales et d’autres disparitions. On retrouve les différents ingrédients qui avaient fait le succès de la série à ses débuts. Stranger Things arrive néanmoins à se réinventer avec une nouvelle intrigue qui tient la route. Les monstres effrayants, les références aux années 80 et une excellente bande-son, la série a encore beaucoup à offrir. Aucun personnage n’est négligé et tout est expliqué via des flashbacks. Une saison 5 de la série est déjà annoncée et elle sera sans doute la dernière.

Halo

Adaptée de la série de jeux vidéo à succès, Halo nous plonge en plein 26 e siècle où l’humanité est embarquée dans une guerre intergalactique contre des extraterrestres. Afin de tenir tête aux envahisseurs, le Dr Halsey, scientifique de génie, a créé les Spartans, des super-soldats génétiquement et technologiquement améliorés pour augmenter leurs capacités physiques et mentales. John- AA7, commandant d’une unité tombera par hasard sur un monolithe qui déclenchera une succession d’événements imprévisibles. Cette série est une réussite, n’en déplaise à certains fans. L’adaptation est une refonte de l’histoire des jeux afin qu’elle puisse être regardée par tout le monde. L’ambiance est excellente, les scènes d’action sont très bien réalisées et les plans rapides FPS sont magnifiques. C’est une série qui arrive à ne pas trop en faire et à se démarquer du reste.

The Boys

The Boys est une série produite par Eric Kripke et qui est basée sur la bande dessinée du même nom. Diffusée sur Prime Video, la série nous plonge dans un univers uchronique dans lequel les superhéros travaillent pour une société du nom de Vought qui s’occupe de leur image. Toutefois, ces héros ne sont pas ce qu’ils montrent au public. Ils sont arrogants, corrompus et des psychopathes. C’est le cas en particulier d’une équipe de superhéros dirigée par le Protecteur. Un groupe de personnes, avec à sa tête Billy Butcher, fera tout pour les faire tomber, quels que soient les moyens utilisés. The Boys c’est le contraire de ce que Marvel et DC proposent. C’est un regard nouveau sur le monde des superhéros et cela marche très bien. Les deux premières saisons ont rencontré un énorme succès et la violence, les scènes de sexe et l’humour noir y sont pour beaucoup. Dans la nouvelle saison, la série repart avec les mêmes ingrédients, avec cette fois-ci un protecteur qui essaye de changer, mais ne peut pas fuir sa véritable nature et un Butcher qui essaye d’être réglo, mais qui n’y arrive pas. Cette 3e saison nous tient en haleine avec toujours autant de sang et de rebondissements.

Morbius : Grosse déception du semestre

Adapté des comics Marvel du même nom, ce film a été dirigé par Daniel Espinosa et écrit par Matt Sazama et Burk Sharpless. On y suit le Dr Morbius qui est atteint depuis petit d’une rare maladie sanguine et qui tente de trouver un remède à cette pathologie afin de sauver toutes les personnes souffrant de ce mal. Il tente alors des expériences avec des chauves-souris et réussit à trouver un remède qui lui procure des capacités hors du commun, mais qui a aussi des effets secondaires sinistres : celui de lui donner une soif inextinguible de sang humain. Après avoir été plusieurs fois repoussé, le film qui est officiellement sorti en avril a été détruit par les critiques et une bonne partie du public. Hormis les effets spéciaux qui sont plutôt bien réussis, les autres aspects du film sont des échecs. Un long métrage à vite oublier.

Avis

Note: 0.0/5 (0 vote)

    Soyez le premier à donner votre avis :)

Vous n'êtes pas encore connecté(e)

Si vous aimez, pensez à partager !

Remonter
Notifications
50