Le cinéma à La Réunion : l'actualité cinéma à La Reunion sur Cine974, le site internet du cinéma reunionnais qui vous accompagne dans la découverte du 7ème art et de son actualité

Le cinéma à La Réunion - Cine974

le 10-03-2016

Le cinéma à La Réunion

Le cinéma à La Réunion

La Réunion est célèbre pour ses paysages paradisiaques qui ont, plus d’une fois, servi de décor au cinéma et à la télévision. Mais y-a-t-il une production de films spécifique à cette l’île ? La Réunion se démarque de la métropole par l’absence du Centre national de la cinématographie. Elle est, en revanche, une terre fertile pour les festivals de cinémas dont le nombre et l’ampleur n’ont de cesse de croître. Cet article retrace succinctement l’histoire du cinéma dans ce département français situé dans l’océan Indien et ses perspectives de développement.

Le cinéma est apparu sur l’île de la Réunion le 18 décembre 1896 par le biais de l’artiste-peintre François Cudenet. Il organise les premières projections publiques des films des frères Lumière à l’Hôtel de Ville de Saint-Denis. Puis, au début de l’année 1887, il emmène son appareil de projection Mendel dans les autres parties de l’île. Marius Rubellin prend ensuite le relais de ces diffusions avec l’appareil cinématographe Lumière. Le succès est immédiat. La première salle est inaugurée en 1905. Le Casino, situé à Saint-Denis, propose des films muets. En 1936, Armand Moreau ouvre Le Cristal à Saint-Benoît. Mais la majorité des cinémas réunionnais appartiennent à la société Investissement commerce et cinéma (Icc), créée par Kasimir Drotkowski, qui détient également de nombreuses salles dans l’océan Indien. Cette entreprise familiale a longtemps été la seule à diffuser des films dans cette région du monde. Des concurrents ne sont venus se greffer sur le paysage cinématographique que très récemment, à l’image de MauRéfilms en 1998, dirigé par Yves Ethève, ou Ohana Cinéma qui s’est spécialisé dans l’art et l’essai.

Ce quasi-monopole de la distribution et de la diffusion est spécifique à l’île de la Réunion. Dans nul autre département français, on ne peut observer une telle situation. La principale raison en est l’insularité et l’éloignement géographique de la Réunion. En effet, le Centre national de la cinématographie (Cnc), qui régule la diffusion des films en métropole, ne s’est pas implanté dans l’île. Les distributeurs locaux achètent la copie des films et ne les louent pas comme c’est l’usage en métropole. Leur droit de diffusion est valable pendant une année, voire plus, selon les contrats négociés. Aussi, le choix des films diffusés à la Réunion reste à l’appréciation des propriétaires des salles. Si un film a obtenu une bonne moyenne au box-office dans les salles parisiennes, il sera probablement diffusé à la Réunion. Depuis 2005, les multiplexes ont changé le paysage cinématographique réunionnais. Ils permettent en effet aux spectateurs de voir les films juste après leur sortie en métropole, alors qu’auparavant, il fallait attendre plusieurs mois en raison des délais d’acheminement des bobines. Mais ces nouveaux complexes ont aussi transformé le cinéma en commerce. Les distributeurs n’hésitent pas à fermer une salle dès qu’elle n’est plus assez rentable, si bien que les cinémas des centres-villes disparaissent les uns après les autres au profit des multiplexes situés en périphérie. Les spectateurs réunionnais se sont donc adaptés et la consommation des films a fortement évolué depuis l’apparition du septième art.

[...]

Lire l'article complet sur : 
http://oceanindien.revues.org/585 

Crédits : 
Karine Blanchon, « Aperçu du cinéma sur l’île de la Réunion », Études océan Indien[En ligne], 44 | 2010, document 11, mis en ligne le 11 octobre 2011, consulté le 10 mars 2016. URL : http://oceanindien.revues.org/585 ; DOI : 10.4000/oceanindien.585

Photo: Reunion 1ere

par jonathan

Vous aimez cet article ?

Tags:

Commentaires


Note: 0.0/5 (0 vote)

 

Postez un commentaire.

Vous n'êtes pas encore connecté(e)

Autres réactions...

  • Cinépalmes

    C'est exactement pour le fait qu'on ne peut pas réserver ses places que j'adore ce cinema. Quel..

    Stephan 974 - le 13-11-2016

  • Cinépalmes

    Cococannelle > Merci pour votre commentaire et votre retour d'expérience. Evidemment, de notre..

    Cine974 - le 17-04-2016

  • Wonder Woman

    Excellent film. Action garantie et suspense jusqu'a la fin :) Gal GADOT a assuré sur ce film.

    Samuel Pajaniaye - le 13-06-2017

  • Projet Almanac

    Pas mauvais du tout !

    jonathan - le 09-05-2015