Les voies du seigneur sont absurdes.

Du jamais vu à La Réunion pour Zamal Paradise (sans spoiler)

Nous étions à l'avant Première Presse du film réunionnais "Zamal Paradise" de Dkpit et voilà ce que nous en avons pensé.

Le film raconte l'histoire Kingta, Kévin et Kenlo jouent aux apprentis dealers pour produire leur album de Rap. Novices dans le milieu, ils se font déposséder de toute la marchandise.

Contraints d'honorer leur contrat auprès de leu commanditaire, un dangereux businessman excentrique, les trois jeunes hommes vont devoir emprunter des voies hasardeuses.

Parviendront-ils à rester maîtres de leur destinée ?
Les voies du seigneur sont absurdes.

Le film réalisé par Dkpit est porté par King Tafari, Kenlo Primate,Trash Dicka et Marion Etheve et on peut dire que chacun d'entre eux réalise a bien leur rôle.

Pour leur première fois à l'écran les acteurs ont su faire ressentir tout l'atmosphère du film et se sont bien approprié les personnages. Les scènes d'humour sont hilarantes, la colère et l'émotion sont aussi très bien interprété par chacun d'entre eux.

Le long métrage touche à plusieurs genres tout du long, car on a bien sûr de la comédie (beaucoup de scènes d'humour ^^), du drame, de l'action et même du Thriller. Une recette qui nous tient en haleine tout le long, car malgré la longueur de l'oeuvre (2H36) on ne s'ennuie pas et malgré quelques flottements on reste captivé dans l'intrigue et on a qu'une envie savoir ce qui va se passer dans la scène suivantes. Car le film n'est en rien prévisible, beaucoup de surprises scènaristiques du début à la fin.

La chronologie et le déroulement de certaines scènes ne sont pas toujours facile à comprendre mais c'est ce qui donne de la saveur à ce film qui l'on peut dire est très bien écrit et réalisé.

De plus le film reflète bien plusieurs aspects de la vie réunionnaise, des enjeux sociaux, des rapports vis à vis des métiers de l'art, de sa population cosmopolite et du mysticisme - qui s'avère être omniprésent dans l'intrigue -

La bande son originale et autres musiques sont bien placées et collent parfaitement à l'univers digne des films internationaux.

Le film est en majorité en Kreol mais pour les francophones des sous titres y figurent pour ne pas vous perdre dans un langage qui est parfois cru et issu du patois réunionnais. Certains dialogues et certaines scènes peuvent choquer les personnes sensibles.

Le seul défaut serait qu'il est très long, mais on va pas s'en plaindre car le réalisateur a pu s'exprimer librement pour y mettre toute sa vision.

C'est sans doute la première fois qu'on voit un film de ce genre à La Réunion et on espère bien pas la dernière comme nous le dit Dkpit dans la vidéo en dessous.

Bref Za kompri lo nafer la fé pète mon têt sérié !! :)

Nous vous recommandons vivement d'aller voir "Zamal Paradise" dès le 22 décembre au cinéma. Nous avons adoré !!

Nous vous laissons avec ces mots de Dkpit (la kalité limaz lé pieg solmt)

 

Avis

Note: 5.0/5 (1 vote)

    Soyez le premier à donner votre avis :)

Vous n'êtes pas encore connecté(e)

Si vous aimez, pensez à partager !

Remonter
Notifications
50