La série fantastique va vous faire rêver

Sandman sur Netflix, une adaptation des comics réussie.

Nous avons vu la série Netflix "Sandman" adaptée de la série de bandes dessinées de DC Comics de Neil Gaiman paru de 1989 à 1996, et nous avons adoré.

La série sortie sur Netflix le 5 août est porté par Tom Sturridge qui est accompagné au casting par  Gwendoline ChristieVivienne AcheampongBoyd HolbrookCharles Dance entre autres.

SYNOPSIS

Après des années d'emprisonnement, le Seigneur des Rêves commence son périple à travers les mondes pour retrouver ce qu'on lui a volé et récupérer son pouvoir.

La série explore le monde onirique de façon captivante avec des intrigues originales, le tout caractérisé par des personnages charismatiques et haut en couleurs.

Le jeu d'acteur est très bon et le personnage principal, bien que froid et stoïque, est attachant. Ce qui nous donne envie de suivre la série un épisode après l'autre.

Pour une série, les effets spéciaux sont bien faits et la réalisation, qui nous permet de passer du monde des rêves au monde réel, est impeccable. Le scénario et très bien écrit ce qui nous donne des arcs narratifs originaux et prenants, nous faisant réfléchir parfois même au sens de la vie et à la nature de l'être humain.

Néanmoins certaines scènes peuvent choquer ce qui nous amène à conseiller la série à un public averti et adulte.

Le seul point négatif est qu'on a trouvé la série un peu trop "Woke". Si on salue la diversité des personnages (asiatiques, noirs, indiens,...) on en déplore une surexagération. On aime la diversité mais faut parfois rester cohérent, comme par exemple les scènes qui se déroulent du 16ème au 18ème siècle où l'esclavage des noirs était d'actualité mais que l'on retrouve des nobles ou même des officiers à la couronne d'origine africaine dans ces même scènes, nous a dérangé au niveau de l'éthique.

Etant descendants d'esclaves nous mêmes, on a ressenti comme un gommage de la souffrance de nos ancêtres et de la cruauté des européens de l'époque au profit d'une diversité de casting. Certe ce n'est pas une fiction historique mais quand des scènes nous ramènent dans le passé de l'histoire de l'Homme, il faut rester cohérent. C'est comme si demain on casté un amérindien pour jouer une Tunique bleue.

Ensuite (on va se faire taper sur les doigts :p), on trouve qu'il y a une surreprésentation de la communauté LGTB+. On est pour la représentation de cette communauté dans les films et séries, mais encore une fois faut pas tomber dans l'exagération. On a l'impression que tous les personnages de la série sont soit gay, lesbiennes, trans, queers, non binaire,etc... ce qui fait passer presque les rares personnages cisgenres hétérosexuels comme anormaux. On ne parle même pas de l'épisode où les personnages hétéros étant forcés de dire la vérité ont des relations homosexuelles comme si nous étions tous des gay refoulés car on a adoré l'épisode ^^, mais bon c'est un peu excessif.

En gros c'est bien de représenter tout le monde mais faudrait pas tomber dans la caricature.(Ce n'est qu'un avis personnel)

Pour conclure, nous avons adoré la série malgré les quelques points négatifs et nous vous la recommandons vivement, en espérant qu'il y aura une saison 2.

Notre note 3.5/5.

Sandman est disponible dès maintenant sur Netflix.

 

Copier le code

Avis

Note: 5.0/5 (1 vote)

Vous n'êtes pas encore connecté(e)

Si vous aimez, pensez à partager !

Remonter
Notifications
50